La Presse Bisontine 198 - Mai 2018

LE PORTRAIT 43 La Presse Bisontine n°196 - Mars 2018 BESANÇON Métiers d’art A u sein de son Atelier des 3 Portes à Chaudanne, antre secret d’une alchimiste de l’art, les flacons de vernis, les bouteilles de nettoyants et les fioles de peinture se chevau- chent, apportant une dimension “magique” aux lieux. Restauratrice d’œuvres d’art depuis 35 ans, Dominique Gressot redonne une seconde vie à des toiles du XV ème siècle à nos jours en leur apportant le traitement approprié, afin qu’elles retrouvent tout leur éclat. Un travail de patience, de minutie et de pré- cision digne d’un chirurgien. Après l’obtention de son diplôme en 1982, elle ouvre un premier atelier à Besan- çon, et installe un stand au Village des Antiquaires, avant de partir se perfec- tionner à Paris. C’est en 1997 qu’elle ouvre l’Atelier des 3 Portes à Besançon, forte d’une formation effec- tuée dans la plus pure tra- dition, auprès d’un maître “à l’ancienne”. Elle en conserve aujourd’hui des techniques et un savoir- faire traditionnels, faisant appel à des produits les plus naturels qu’ils soient, tels que la “colle de pois- son”, les pigments, le ver- nis…À quoi elle y adjoint des approches plus modernes. “J’ai dévelop- pé ma propre méthodolo- gie, mes astuces. Il n’y a pas une seule recette, il faut chercher, recouper les produits. Chaque fois que j’ai un nouveau tableau, j’ai un nouveau profes- seur : j’expérimente, je tes- te” , explique-t-elle. Ses mains expertes ont déjà redonné des couleurs à des toiles de Gustave Courbet, Auguste Renoir, Émile Isenbart, Philippe de Champagne…Pour des particuliers, des collec- tionneurs privés, des asso- ciations…, elle effectue un travail sur commandes. Avec le seul regret de ne pas être consultée pour des marchés publics, au regard d’un diplôme décro- ché dans une école privée. “Pour répondre aux demandes publiques, il faut être diplômé d’une école nationale d’État. Mais trente années d’expérience ne valent- elles pas autant qu’un diplôme ? Je regret- te que les artisans locaux ne soient pas davantage sollicités.” Jusqu’à 40 heures de travail peuvent être nécessaires pour la restauration complète d’une toile, pour une moyen- ne de dix heures par pièce. Selon le niveau de dégradation, elle devra tra- vailler sur la couche picturale - net- toyage, dévernissage ou allègement de vernis, retrait des retouches et des enduits antérieurs, reconstitution des craquelures, retouches aux pinceaux, vernissage… Elle interviendra égale- ment sur le support, en posant notam- ment des bandes de tension, en reten- dant une toile usée sur un châssis… Dominique Gressot maîtrise le sujet sur le bout des pinceaux, et le jargon est aussi riche que les techniques. En dépit de sa délicatesse et de son tou- cher de velours, une des difficultés repo- se en l’étape du dévernissage, sans tou- cher ni abîmer la peinture. “J’ai connu les imprévus, les impondérables liés aux changements d’hygrométrie et de tempé- rature, les galères… mais je suis pugna- ce et je recommence - parfois jusqu’à cinq fois - tant que je ne suis pas totalement satisfaite du travail. Mes plus belles émo- tions, c’est au moment du vernissage, et quand je lis la stupéfaction sur le visa- ge des clients. C’est un métier très valo- risant.” n C.G. Au fil des années, Dominique Gressot a développé sa propre méthodologie. Dominique Gressot, la chirurgienne des œuvres d’art Jusqu’à 40 heures de travail pour une restauration. Bio express l 1958 : naissance à Aix-en-Provence l 1979 : entrée à l’école “Association internationale pour la sauvegarde des œuvres d’art”, à Châteaurenard l 1982 : obtention du diplôme l 1983 : ouverture d’un atelier à Besançon, et d’un stand au Village des Antiquaires l 1997 : ouverture de l’Atelier des 3 Portes BULLETIN D’ABONNEMENT Bulletin à remplir et à retourner accompagné de votre règlement à l’adresse suivante: LA PRESSE BISONTINE B.P 83 143 - 1, rue de la Brasserie - 25503 MORTEAU CEDEX 1 an (12 numéros) = 30,80€ au lieu de 33,60€ soit 1 numéro gratuit 2 ans (24 numéros) = 58,80€ au lieu de 67,20€ soit 3 numéros gratuits Nom ....................................................................................................... Prénom .................................................................................................. N°/Rue .................................................................................................. Code ......................... Ville ....................................................................... Téléphone ................................. Email .................................................... En application de l’article 27 de la loi du 6 janvier 1978, les informations ci-dessus sont indispensables au traitement de votre commande et sont communiquées aux destinataires la traitant. Elles peuvent donner lieu à l’exercise du droit d’accès et de rectification auprès de La Presse Bisontine.Vous pouvez vous opposer à ce que vos nom et adresse soient cédés ultérieurement.Tarifs étrangers et DOMTOM :nous consulter. 30 € 80 les 12 numéros 58 € 80 les 24 numéros au lieu de 33,60€ 1 numéro GRATUIT au lieu de 67,20€ 3 numéros GRATUITS Recevez chez vous Abonnez-vous à un tarif préférentiel. Ou abonnez-vous en ligne : www.presse-bisontine.fr Depuis plus de trente années, la Bisontine Dominique Gressot est restauratrice d’œuvres d’art. Ses mains redonnent vie avec minutie et savoir-faire aux toiles usées par le temps.

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEwNjg=